Le Togo au coeur de nos actions

ASTOVOT se positionne comme une institution d’appui et de développement durable en centrant ses actions sur un mouvement de volontariat et de bénévolat. A travers un partenariat actif au plan sous-régional, national et international, les actions d'ASTOVOT ont pour but de former une nouvelle génération de jeunes et de soutenir le développement des communautés vulnérables.

objectif.png

DEVELOPPEMENT

monde.png

RENFORCEMENT

la-protection-sociale.png

SAUVEGARDE

46499166_2063009257091966_2993430684476899328_n.jpeg

Projets moyen et long terme destinés aux volontaires souhaitant prendre part à la création ou gestion d'un projet visant à comprendre et appréhender les problématiques des populations locales afin de mettre en place des actions pour améliorer leurs conditions de vie sur le long terme.

43404803_2004655766260649_7978921240117116928_n.jpeg

Projets moyen et long terme destinés aux volontaires souhaitant porter assistance au personnel et apporter une force de travail supplémentaire aux organisations locales partenaires d'ASTOVOT telles que des orphelinats, centres d'accueil, médicaux ou socio-culturels etc...

994767_534807126578861_386466577_n.jpeg

Projets court terme qui interviennent à des dates préalablement définies (généralement pendant les vacances scolaires) et destinés à des volontaires et groupes de volontaires afin de travailler bénévolement sur des projets de rénovation, construction, protection de l’environnement ou sensibilisation.

275157261_5085712051488323_6967175504213

En 1957, Gerson Konu découvre les chantiers volontaires au Ghana sous l’initiative de l’UNESCO et entend alors parler du SCI pour la première fois. A son retour au Togo, il est l’un des pionniers de l'association appelée "Volunteers At Work" qui sera à l’origine de chantiers volontaires dans son pays natal.

Suite à l'indépendance du Togo, les besoins diffèrent et incitent les populations à prendre en main leur propre développement. LVT devient l'ASTOVOCT (Association Togolaise des Volontaires Chrétiens au Travail) et deviendra laïque en 2000 pour finalement s'appeler ASTOVOT.

Les premiers volontaires internationaux à marquer l’histoire d’ASTOVOT étaient Max Hildesheim, architecte néerlandais resté un an au Togo et Nicole Lehmann, volontaire à long terme en Afrique. Gerson Konu (6ème personne en démarrant de la gauche) et Max Hildesheim (assis au centre) avec le Chef du village de Tové et ses notables , et l'équipe des Volontaires aux Travail. 

"Agir autrement et ensemble ! "